Chambres d'hôtes à Verdun-Belleray : La Belle Roise

BALADES EN MEUSE

  • BORDS DE MEUSE

    LA BALADE DE BORDS DE MEUSE A BELLERAY           Fleuve ou rivière ? Nous laisserons au géographe le soin de nous éclairer. Pour nous c'est notre rivière. Elle est belle, elle est sauvage, et nous l'aimons malgré ses frasques hivernales qui parfois soucient les riverains, même à Belleray. La Meuse prête son nom à notre département, elle le traverse du sud où elle abandonne les Vosges, vers le nord pour pénétrer Les Ardennes. On aime ici suivre ses méandres et profiter de la tranquillité de ses berges verdoyantes qu'habitent de nombreux hôtes, hérons, poules d'eau, foulques, et les cygnes y trouvent un lieu propice à la reproduction. Les pêcheurs la connaissent aussi pour la richesse de sa faune piscicole. Le simple promeneur appréciera la sérénité des lieux, car la Meuse  est plutôt du genre flaneuse, et se moque du temps qui passe, elle reste toujours aussi mystérieuse.

  • BALADES SUR LES CHEMINS DE BATAILLE

    La forêt de Verdun, au service de l'histoire          La forêt de Verdun mérite bien son récent label  FORET D'EXCEPTION. Elle est bien sûr gérée économiquement par l'ONF, mais elle  doit être aussi protégée et valorisée? car le patrimoine historique et écologique qu'elle représente est unique et doit être transmis aux  futures générations. Ce magnifique massif s'ouvre de plus en plus aux promeneurs, à pied ou à vélo. De nombreux circuits pédestres ont été aménagés, les balades sont donc variées, et sont le plus souvent accessibles à tous. chacun peut désormais profiter de toutes les richesses qu'il offre. Ceci doit se faire en toute sécurité, et nécessite donc une vigilance accrue de la part des agents.           Les terribles combats de la Grande Guerre ont complètement bouleversé le paysage, la forêt de sapins désormais remplacés par nombre d'espèces de feuillus a effacé les paysages de prairies et de campagne d'avant la bataille. Les ambiances diffèrent au fil des saisons, mais l'automne offre un magnifique spectacle de couleurs.                Bien entendu cette forêt recèle encore de nombreux vestiges d'ouvrages, de forts, d'abris divers. Il est donc possible de s'affranchir des lieux incontournables ou institutionnels pour découvrir ces endroits plus intimes, et souvent  plus propices pour s'mprégner de la vie des poilus de la Guerre 14/18. N'hésitez pas à emprunter un sentier, un chemin, sans s'en écarter. Vous prendrez ainsi la mesure de ce que fut ce champ de bataille de Verdun, véritable musée à ciel ouvert. Vous découvrirez ainsi les tracés des tranchées ou des boyaux encore visibles, et dites vous que chaque trou, chaque bosse, témoignent du déversement de millions d'obus et que là, des jeunes hommes ont sans doute succombé à l'absurdité de cette guerre. Pour votre sécurité, respectez les consignes de prudence. Les promenades en forêt de Verdun sont uniques, nous aurons à coeur de vous inviter à parcourir ces lieux devenus paisibles et paradoxalement beaux après la violence extrême de 10 mois d'une bataille inhumaine.

  • BALADES RENAISSANCE

           Pour les amateurs d'histoires, la Meuse n'est pas que marquée par la Bataille de Verdun de 1916. Le patrimoine de la Renaissance est particulièrement riche, trois lieux symbolisent cette  cette période, Bar le Duc, chef lieu du département, Saint-Mihiel ancienne cité judiciaire, et le petit village de Marville dans le nord du département qui fut la deuxième ville du Luxembourg. Un homme incarne cette Renaissance, le sculpteur Ligier Richier, natif de Saint-Mihiel et dont l'on retrouve les oeuvres à travers tout le département.